L'énergie solaire,
tout un potentiel !

Les différentes formes d'énergie solaire

Une heure d’énergie solaire représente un an de consommation d’énergie de l’humanité…Imaginez le potentiel de cette source considérée comme « inépuisable »!
Aujourd’hui, nous sommes en capacité de profiter de l’énergie solaire sous 4 formes.

ÉNERGIE PASSIVE

Accessible et abondante, très populaire dans les bâtiments de conception bioclimatique et passive, l’énergie du rayonnement solaire est exploitée naturellement. Elle nous apporte de la lumière et de la chaleur sans aucun mécanisme technologique.

ÉNERGIE THERMIQUE

Grâce à des panneaux solaires thermiques, l’énergie solaire est captée et convertie en chaleur pour être généralement utilisée pour chauffer les bâtiments et produire l’Eau Chaude Sanitaire (ECS).

ÉNERGIE PHOTOVOLTAÏQUE

Ici les panneaux sont composés de petites cellules solaires qui vont convertir l’énergie solaire en électricité.
Les matériaux semi-conducteurs dérivés du silicium (majoritairement), sont superposés en différentes couches qui vont générer un champ électrique.

ÉNERGIE THERMODYNAMIQUE

Combinaison de différentes techniques qui transforme le rayonnement solaire en chaleur et la convertie en énergie électrique.
Il n’existe qu’une seule centrale de ce type en France, elle se trouve à Llo en Pyrénées Orientales. Elle se base sur la technique des miroirs de Fresnel, des miroirs qui suivent la course du soleil.
« Les miroirs renvoient et concentrent les rayons du soleil vers un tube renfermant de l’eau pure qui, chauffée, est transformée en vapeur. Celle-ci, grâce à un système de circulation, est envoyée dans une turbine entraînant un alternateur produisant de l’électricité, connecté sur le réseau ». (Rémy Icard, chef de projet)

Questions - réponses sur l'énergie solaire photovoltaïque en France (source "le solaire photovoltaïque en France, réalité, potentiel et défis").

Cela dépend de la taille de l’installation. Une grande centrale au sol coûte environ 0,7 €/W, contre 2 €/W pour une installation résidentielle. Note : 2 €/W correspond environ à 40 €/m2 avec les technologies actuelles.

Oui, le solaire PV est maintenant compétitif par rapport aux autres sources d’énergie électrique, avec des coûts allant de 0,05 €/kWh pour une centrale au sol à 0,16 €/kWh pour une petite toiture résidentielle.

Oui beaucoup plus ! En France, un système PV utilisant des modules en silicium monocristallin fournit l’énergie qui a été nécessaire pour sa fabrication en environ 1 an.

Une installation PV peut fonctionner à plus de 80 % de son efficacité initiale pendant 30 ans (la perte d’efficacité est de l’ordre de 0,5 %/an). Les panneaux PV bénéficient d’une garantie de 25 à 30 ans selon les constructeurs. Les onduleurs ont une durée de vie d’environ 10 ans.

En masse, près de 95 % d’un module en fin de vie est valorisé, mais sous une forme dégradée. Il reste des efforts à fournir pour mieux valoriser les matériaux récupérés lors du recyclage.

Les modules PV ne contiennent pas de terres rares. Seuls quelques métaux utilisés dont les ressources sont limitées (argent, indium) nécessiteront une adaptation des technologies industrielles à long terme, mais la rareté des matériaux n’est pas un verrou pour le déploiement du PV à grande échelle.

Oui ! Un potentiel de production solaire PV de 200 TWh/an est déjà identifié en utilisant des technologies commerciales et des surfaces déjà artificialisées et disponibles (toitures, friches, parkings). Les scénarios les plus ambitieux (150 à 250 TWh/an) semblent donc réalisables.

Oui, l’énergie solaire est diffuse, et c’est un atout : l’énergie solaire est abondante, disponible partout et sans danger. Non, le développement du solaire PV ne se fera pas forcément au détriment des forêts, des cultures ou des espaces protégés. Il n’est pas nécessaire d’augmenter l’artificialisation des sols pour atteindre les objectifs de neutralité carbone en 2050 !

Non, le silicium n’est pas un matériau critique, au contraire c’est l’un des éléments les plus abondants sur Terre. Non, il n’y a pas de risque de difficulté d’approvisionnement pour la fabrication de cellules solaires en silicium. Il est néanmoins vrai que l’on ne sait pas encore bien valoriser le silicium lors du recyclage des modules PV.

Retrouvez toutes les informations actualisées sur l’énergie photovoltaïque en France sur le site SolairePV.fr