Retour sur la soirée “Tout savoir sur l’énergie solaire et les kits d’autoconsommation » : les bases pour vous lancer !

Michel Ollivier à droite (Solarcoop) et le public intéréssé par les échanges
Le branchement simple d'un kit solaire photovoltaïque
La constitution d'un kit
Un kit 2 panneaux solaire PV

Nous avons décidé, à Brest Energie Citoyenne, de faire appel à un partenaire, la société coopérative Solarcoop, pour informer le public et les sociétaires d’ECooP de l’intérêt (et des limites) des kits photovoltaïques individuels d’autoconsommation.

Solarcoop s’y est beaucoup investi depuis quelques années, et possède l’expérience de leurs mise en œuvre.

Brest Energie Citoyenne propose, en collaboration avec cette coopérative, un achat groupé de ces kits avec prise en main, conseil et suivi.

Ainsi, première étape, Michel Ollivier était présent ce mardi 19 septembre au BEAJ KAFE pour présenter cette solution de production d’électricité renouvelable à partir de l’énergie solaire, et répondre aux nombreuses questions.

Une soirée passionnante !

Le programme de la soirée était le suivant :

  • L’énergie solaire, rappel de quelques “infos clés“ : les sources d’énergie, la sobriété nécessaire, l’énergie solaire… suivi d’un quizz
  • Les projets collectifs portés par Brest Energie Citoyenne et réalisés par ECooP, notre société coopérative : les réalisations passées (Wushu, école Aubrac) et à venir (La ferme à Raymonde, le projet d’autoconsommation collective avec le collectif Ekoumène)…
  • L’autoconsommation individuelle, via les kits “plug and play“, présentée par Michel Ollivier de Solarcoop : présentation de cette société coopérative, des kits d’autoconsommation, comment cela fonctionne, comment les installer…
Et la suite ?

Une visioconférence est proposée le lundi 02 octobre à 20h30 : Ce sera l’occasion de répondre aux questions et présenter de nouveau brièvement les infos clés pour préparer son projet d’installation en autoconsommation individuelle avec un kit.

Pour recevoir le lien ou avoir des infos sur le groupement d’achat, merci de nous écrire à contact@brestenergiecitoyenne.fr

Le groupement d’achat est ouvert jusqu’au 22 octobre 2023.

Soirée « tout savoir sur l’énergie solaire et les kits d’autoconsommation » au BEAJ KAFE le 19 septembre 2023

Brest Energie Citoyenne, en collaboration avec Solarcoop et le BEAJ KAFE,  vous propose le mardi 19 septembre 2023 à 18h30, une soirée d’échanges sur la thématique des kits solaires d’autoconsommation individuelle :

  • Comment évaluer le potentiel d’autoconsommation d’énergie solaire dans votre logement.
  • Quels critères à prendre en compte et comment dimensionner son besoin 
  • Inventaire des idées reçues sur l’énergie solaire et les panneaux photovoltaïques 

Nous serons accompagnés de Solarcoop, la coopérative citoyenne spécialisée dans la vente en achat groupé de kits solaires.

Au programme :

  • Tour d’horizon sur la production d’énergie solaire et son potentiel en autoconsommation
  • La composition d’un kit solaire et les solutions de poses
  • Le dimensionnement d’une installation
  • La proposition d’achat groupé de kits solaires à destination des citoyen-ne-s du territoire

L’objectif de cette soirée participative est d’expliquer l’intérêt et les limites des kits solaires photovoltaïques, de répondre de manière clairvoyante à vos interrogations.

Nous programmerons une visioconférence à la suite de la soirée, dans les 15 jours suivants.
Ce sera l’occasion de préciser des points pour celles et ceux qui ont besoin de temps et d’informations complémentaires pour participer à l’achat groupé citoyen.
Cette visioconférence permettra également aux personnes absentes de la soirée d’avoir une « session de rattrapage ».

L’inscription à cette soirée est recommandée, mais également pour la visioconférence, merci de compléter le formulaire en bas de page.

Afin d’évaluer le nombre de personnes présentes, nous vous recommandons de vous inscrire via ce formulaire.
N’hésitez pas à nous laisser un message si vous avez des questions !

Soirée “solaire“ au Béaj le 12 janvier : présentation d’installations individuelles thermiques et/ou photovoltaïques

Présentation de la soirée, dans un cadre sympa
Jean-Paul ouvre le bal en présentant son installation thermique
Henri, très technique, mais si intéressant !
Fred, clair et précis, présente son installation

Brest Energie Citoyenne proposait ce jeudi 12 janvier une soirée sur le solaire. L’objectif : présenter quelques expériences d’installations individuelles, pour inciter et faciliter le passage à l’action.

Après une présentation de la soirée et de l’association, la parole a été donnée aux trois intervenants qui ont fait part de leurs expériences au public (un bonne trentaine de personnes très intéressées). Lire ci-dessous.

Après les nombreuses questions et précisions demandées, les animateurs de la soirée, Marie et David, ont présenté les projets de production photovoltaïques “collectives“ réalisés et financés par la société coopérative ECooP.

Merci au Béaj Kafé pour son accueil.

Le village Climat Déclic aux Capucins, les 19 et 20 novembre 2022

Une ambiance festive et familiale, dans un cadre unique, la salle des machines au Capucins
Sur notre stand, au village “Climat en folie“
Nos voisins, la “caravane des possibles“ de nos amis du “Lieu-Dit“
Sur le stand des citoyens du climat
Tous très très concentrés, surtout David
Vraiment beaucoup de monde...
... y compris à la buvette

Un aménagement très bucolique pour cette édition du village Climat-Déclic, organisé en collaboration avec le Marché du Monde (rendez vous des associations de solidarité internationale).

Organisé en villages thématiques, on y trouvait des espaces Habitat, Déchets, Mobilités, Alimentation et Energie-climat. Nous y étions, dans cet espace, avec le Lieu-Dit, la fresque du climat, WWF et les Citoyens du Climat.
Jean-Paul nous fait part de ses impressions : “J’ai passé un bon week-end, très content de revoir une foule de gens de bonnes volontés qui redonnent une dose d’optimisme pour faire face aux défis à venir. Embarqué dans des échanges intéressants, j’en oublie souvent de proposer aux gens de souscrire à ECooP ou d’adhérer à BEC. Mais est-ce l’essentiel dans la rencontre ?
J’ai beaucoup aimé l’ambiance village très réussie grâce à une scénographie bien pensée : au lieu d’être dans une allée de salon, on se sentait sur le seuil de sa “boutique“ dans la rue d’un village, animée par la présence des voisins et des passants, et la foultitude des échanges entre tout ce beau monde.
J’ai adoré la bonne ambiance du bal Floc’h : c’est une très bonne idée de finir la journée du samedi autour de la musique et la danse.“

Photos 3, 4, 6 et 7 empruntés à Ener’gence (avec nos remerciements)

Assemblée générale d’ECooP : des projets citoyens en Pays d’Iroise

Ce ne sont pas une, mais deux assemblées générales de la coopérative ECooP qui se sont tenues le vendredi 23 septembre, salle Océane à Ploumoguer.
Pourquoi Ploumoguer ? Sur l’invitation de l’association Iroise Energie Citoyenne (nos “cousins“ de Lampaul-Plouarzel, Le Conquet, Plouarzel et Ploumoguer), qui s’est lancée il y a déjà quelques mois, et a décidé d’adhérer à ECooP.
Leur histoire est intéressante et nous y reviendrons sans aucun doute dans un prochain article.

Les deux AG, avaient chacune d’elle un objectif bien précis :

  • La première, nommée « extraordinaire », consistant en une modification de statuts, afin de faire de la place à IEC dans la gouvernance de la coopérative. À la suite du vote, Iroise Energie Citoyenne a intégré le CA d’ECooP, et l’ouverture de 1 à 4 places dans ce collège permet à d’autres nouvelles « associations et personnes publiques » de devenir membre.
  • Pour la seconde, appelée “statutaire“, les sociétaires ont eu à débattre et valider les différents rapports présentés (moral, d’activités, financier).

Une trentaine de personnes ont assisté à cette rencontre qui a donné lieu à diverses questions concernant le fonctionnement en collèges et les statuts de la SCIC, le rôle important des bénévoles, ou encore le déroulement et le fonctionnement de la coopérative et nos relations avec notre prestataire Quénéa.

Ce temps fort fait écho à de nouveaux projets citoyens en énergie photovoltaïque qui souhaitent se développer en Finistère, peut-être que cela sera une inspiration pour d’autres collectifs motivés pour sauter le pas dans une transition énergétique citoyenne !

Nous vous invitons à vous reporter, pour plus de détails, à l’excellent compte-rendu rédigé par Juliette.

Inauguration de l’installation des 450m2 de panneaux PV à l’école Aubrac

Pour avoir un aperçu de l'installation située sur le toit de l’école, une visite à bord d’une nacelle élévatrice était proposée par Quénéa

Le 19 mai dernier, la société coopérative ECooP et l’association Brest Energie Citoyenne ont inauguré leur nouvelle installation photovoltaïque sur le toit de l’école publique Lucie et Raymond Aubrac, à Bellevue. Les sociétaires d’ECooP ont financé ce projet, par l’intermédiaire des souscriptions citoyennes ayant réuni la moitié des 70 000 € nécessaires (le reste étant financé par un emprunt auprès du Crédit Agricole).

Etaient présents Glen Dissaux, vice président de Brest Métropole en charge du plan climat, Emilie Kuchel, adjointe au maire en charge de la politique éducative, l’équipe pédagogique de l’école, notre partenaire et installateur Quénéa ainsi que de nombreux citoyens, membres de l’association, sociétaires de la coopérative ECooP.

Cette inauguration réunit tout ce que nous souhaitons défendre !“

Cette installation, d’une puissance de 88 kWc sur une surface de 450 m², produira 77000 kWh par an, soit l’électricité nécessaire pour 20 à 30 ménages. Cela a nécessité l’implication de nombreux acteurs du territoire : les sociétaires de la coopérative ECooP, la ville de Brest qui met à disposition le toit pour 1 € symbolique, la société partenaire Quenea, la ligue de l’enseignement du Finistère. Cette dernière a proposé aux élèves de l’école une journée d’activités consacrée au soleil et à l’énergie. L’école a été auparavant rénovée, comme l’a soulignée Emilie Kuchel : “ce projet rentre dans une réflexion plus globale menée par la ville de Brest autour de la rénovation énergétique des écoles et leur isolation, la sobriété énergétique et la production d’énergie“ (Ouest France du 19 mai).

“Aujourd’hui, on inaugure notre troisième projet, après celui de la Biocoop du Relecq Kerhuon, où l’on était partenaire, et celui de Saint Marc, sur l’école d’arts martiaux wushu, inauguré l’an dernier, a expliqué Marie Tarsiquel, de Brest Energie Citoyenne. A l’école Aubrac, il s’agit de notre plus gros projet, pour lequel nous avons eu l’aide de plusieurs acteurs“ (Le Télégramme du 19 mai).

Le mot de la fin à Glen Dissaux : “Le solaire à Brest, ça marche !“

Les “vagabonds de l’énergie“

Les « vagabonds de l’énergie »

Nous avons rencontré, en mai dernier, Pierre-Thomas et Luc, tous deux étudiants à Grenoble et à Lyon. Pierre-Thomas suit un cursus d’ingénieur “Energie, eau et environnement“, et effectue une année de “césure“ (un temps de suspension de la formation après les deux premières années, consacré par exemple à un projet personnel). “J’ai décidé d’utiliser cette année à la rencontre de citoyens européens engagés dans des projets d’énergie renouvelable. De plus, je suis accompagné dans mon projet par mon ami Luc, qui effectue en parallèle de mon projet un mémoire sur les projets citoyens d’énergie.“

Un bilan et un quota carbone pour chaque étudiant“

Ce projet, après quelques étapes en France (dont Lorient et Brest) va le mener en Angleterre, en Écosse, puis en Belgique, en Allemagne à Berlin et en Italie. J’ai toujours eu un intérêt personnel pour l’écologie. J’ai fait le choix de passer par les sciences “dures“, prépa scientifique et école spécialisé, avant de revenir vers des projets sociaux et écologiques“, nous explique-t-il. Il existe à Grenoble un terreau très fertile concernant les sujets touchant à l’environnement et à la transition. Par exemple, l’école, enseignants et étudiants, est très attentive à la sobriété. “Nous avons pendant notre formation un quota carbone pour tout nos choix de stages et tous nos déplacements dans le cadre de la formation.“

Une exposition photo

La conclusion finale de ce périple de 4 mois sera de restituer une approche des expériences d’énergie renouvelable et des rencontres avec ses acteurs, sous la forme d’un reportage, d’une exposition photographique. Le projet est aussi construit grâce à une collaboration avec Enercoop (sur la base d’échanges réciproques), et avec le soutien de structures comme la fondation de l’école et la ville de Grenoble. Mais surtout, il s’inscrit aussi dans le cadre d’une association, “les vagabond-es de l’énergie“, un collectif de “voyageurs·euses et d’éducateurs·rices de la transition énergétique“. Une association autour des voyages et de l’énergie, porteuse d’actions d’éducation et de sensibilisation aux enjeux énergie-climat.

Pierre-Thomas et Luc, après la visite de l’Ecole Wushu, de la Biocoop de Kerhuon, on participé à plusieurs échanges avec l’équipe de Brest Énergie Citoyenne, particulièrement lors d’une soirée au portdeco.

Nous rendrons compte de la suite de cette expérience.